optométrie Formation opticien Opto Genius gratuit


L’adaptation post-greffe

cornée lentille greffe optométrie

Quelles solutions envisager pour améliorer la vision de quelqu'un ayant subi une greffe de cornée ?

Après un focus sur les circonstances et la prévalence des greffes de cornée, nous verrons quelles sont les indications et contre-indications pour équiper une cornée greffée en lentilles de contact : quand équiper ? Avec quel type de lentilles équiper : LRPG classiques ou lentilles sclérales ?


Choix de la première lentille à essayer, assurer le suivi, quels conseils donner au porteur...

Introduction :

L’industrie arrive aujourd’hui à nous donner des lentilles de contact qui nous permettent de restaurer l’acuité visuelle des personnes qui ont été traumatisées ou opérées.

Grâce aux lentilles de nouvelles générations, nous pouvons redonner de la vision aux patients.

Le milieu ophtalmologiste s’occupe de la santé oculaire avec les greffes mais nous, adaptateurs, nous redonnons de la fonctionnalité visuelle par la lentille.

Nous pouvons avoir des cas d’astigmatisme régulier très élevé, des astigmatismes irréguliers, des diplopies monoculaires, des éblouissements, des halos, des distorsions, etc.

L’équipement des cornées opérées demande beaucoup de calme et d’adaptabilité puisque les patients sont fragilisés par l’expérience qu’ils ont subie, ils ont souffert. Il faut être compréhensif et savoir que cela demande un investissement en temps.

Prévalence et indications

Le prélèvement de cornée en France stagne depuis 2009 à environ 9950 cornées prélevées par an.

Cela correspond à environ 151 cornées par million d’habitants.

Les indications des opérations de greffes de cornées sont :

- Kératocône (30 %)

- Kératite bulleuse (25 %)

- Kératites infectieuses (par exemple la kératite herpétique 10 - 20 %)

- Dystrophie de Fuchs, cicatrices post-traumatiques, ulcères graves

Les principales contre-indications

- Cornées greffées pour une raison herpétique. Ici, l’adaptation ne sera pas possible car non viable. En effet, la récurrence de l’herpès et le simple fait de porter une lentille peut alors entraîner une récidive.

- Dystrophie, notamment en cas de cornea guttata. Dans ce cas, l’adaptation sera également à éviter pour des raisons de fragilisation du greffon et de gros risques d’érosion.

Les techniques chirurgicales

La chirurgie ophtalmique évolue sans cesse, et les kératoplasties aussi !


- La kératoplastie pénétrante (transfixiante), est encore aujourd’hui la technique la plus fréquente. Ici, c’est l’épaisseur cornéenne totale qui est changée (dans les cas de kératocône, kératite bulleuse, maladie de Fuchs, pathologies infectieuses)

- La kératoplastie lamellaire. Cette intervention ne touche pas l’endothélium. L’épithélium et le stroma antérieur sont interchangés. Cette technique présente moins de complications endothéliales (amincissement marginal cornéen, ptérygion récurrent, dégénérescence marginale de Terrien, etc.)

- La kératoplastie lamellaire antérieure profonde (ou greffe prédescemétique). Ici, l’épithélium et le stroma postérieur sont interchangés. L’endothélium et la membrane de Descemet restent d’origine. (Kératocone, kératite bulleuse, dystrophie de Fuchs).

À savoir que la greffe endothéliale pure ne gérant que les pathologies endothéliales, ne nécessitent pas d’adaptation lentilles en post-opératoire.

Les sutures pratiquées

On peut observer des points différents liés aux raisons de la greffe, mais aussi aux préférences du chirurgien :

- Point simple (cornées vascularisées, bébés, enfants)

- Surjet simple

- Combinaison des deux

- Double surjet

cornée lentille greffe optométrie
cornée lentille greffe optométrie
cornée lentille greffe optométrie

En fonction des fils utilisés, de la fragilité du greffon, du chirurgien et de sa philosophie opératoire, on pourra voir des fils permanents ou temporaires, les premiers devant  être retirés bien sûr et les seconds se résorbant naturellement.


Par contre, pour minimiser la formation de néo vaisseaux au contact des fils et pour bien stabiliser le greffon, il y a toujours 4 points de fixation et l’enfoui...

Titre du document
ez cliquer sur le lien ci-dessus.Vous devez cliquer sur le lien ci-dessus.Vous devez cliquer sur le lien ci-dessus.Vous devez cliquer sur le lien ci-dessus.Vous devez cliquer sur le lien ci-dessus.Vous devez cliquer sur le lien ci-dessus.Vous devez cliquer sur le
Titre du document
er sur le lien ci-dessus.Vous devez cliquer sur le

La suite est réservée aux abonnés.

  • Accédez à tous les contenus d'Opto Genius en illimité.
  • De nouveaux articles régulièrement
  • Une assistance permanente pour répondre à vos questions de cours

BONJOUR !

 OPTICIENS | OPTOMÉTRISTES


Fatigué de votre routine et de vos ventes qui stagnent ?


Nous pouvons vous aider.


Nous avons conçu ce site dans un seul but : vous former en profondeur si bien que vous pourrez voir des changements significatifs.


Comment ?


En vous montrant avec des articles et vidéos comment mieux servir vos clients, concrétiser plus de devis, d'améliorer vos compétences en optométrie, contactologie et basse vision. 


Opto Genius.

COMMENT RÉPONDRE AUX OBJECTIONS CLIENTS ?

Découvrir toutes les ressources, ici.

ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES POPULAIRES ABONNÉS

optométrie Formation opticien Opto Genius gratuit
optométrie Formation opticien Opto Genius gratuit

RESTER À JOUR

© OPTO GENIUS